Faits saillants
28 mai - 26 septembre 2010

L’exposition Angela Grauerholz: The inexhaustible image ... épuiser l’image présente une sélection d’œuvres réalisées par l’artiste au cours des 25 dernières années. Elle aborde les influences qui ont façonné son art : le féminisme, l’art conceptuel et divers points de vue théoriques sur la photographie. Par ses œuvres, Grauerholz élargit notre conception de ce mode d’expression qu’est la photographie. Elle traite aussi bien de notions inhérentes à cette discipline, comme le temps ou la mémoire, que des liens entre la photographie, les archives et les collections, sans oublier la représentation et l’imaginaire collectif. Ce sont la forme, la présentation et le contexte de ses photographies qui leur confèrent leur sens.

Une quarantaine d’œuvres seront exposées. Les épreuves photographiques individuelles grand format comprennent une série de portraits de femmes réalisés par Grauerholz au milieu des années 1980, des images emblématiques de la vie urbaine et des paysages contemplatifs et éthérés tirés captées dans les années 1990. L’exposition réunit également des œuvres créées à partir de livres et des installations sculpturales dans lesquelles l’artiste explore encore plus à fond la photographie comme mode d’expression ainsi que d’autres constructions artistiques. Une de ses installations prend la forme d’un meuble d’archives traditionnel abritant 62 photographies encadrées qui se retirent à la manière de tiroirs pour être contemplées. Les intérêts conceptuels de Grauerholz comprennent également les nouvelles technologies, et son œuvre la plus récente présentée dans l’exposition consiste en un site Web.

Le public contribue malgré lui à l’expérience de l’exposition. Par sa vision de la société contemporaine et des structures qui la composent, Grauerholz, en tant que flâneuse, capture des images à l’aide de son appareil et invite l’observateur à l’accompagner dans son périple.

À propos de l’artiste

Née en 1952 à Hambourg, en Allemagne, Angela Grauerholz vit et travaille à Montréal depuis 1976. Riche d’antécédents en graphisme et titulaire d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia, à Montréal, elle a acquis au cours des 30 dernières années une expérience impressionnante en tant que professeure, artiste et graphiste primée. Les œuvres de Grauerholz ont été présentées dans diverses expositions et collections, tant au pays qu’à l’étranger.

Elle a aussi participé à d’importants événements internationaux, dont la Biennale de Sydney, en Australie (1990), documenta 9, à Cassel, en Allemagne (1992), le Carnegie International, à Pittsburgh (1995) et la Biennale de Montréal(2002) ainsi qu’à de nombreuses expositions individuelles, notamment au centres des arts visuels List du MIT (1993), au Musée d’art contemporain de Montréal (1995), à la galerie d’art Albright-Knox (1999), à la galerie d’art contemporain Power Plant (1999), au musée d’art de l’Université de Houston (2003) et au VOX, centre de l’image contemporaine (2006). En 2006, Angela Grauerholz a reçu la plus haute distinction en arts visuels au Québec, le Prix Paul-Émile-Borduas.

Catalogue

Véritable objet de collection en soi, le catalogue de l’exposition Angela Grauerholz. The inexhaustible image ... épuiser l’image offre près de 200 photographies des œuvres et des installations de l’artiste montréalaise d’origine allemande ainsi que trois essais qui sondent en profondeur les différents enjeux de sa démarche artistique. La commissaire de l’exposition Martha Hanna ainsi qu’Olivier Asselin et Marnie Fleming nous font découvrir la multiplicité de sens que l’on retrouve dans le travail d’Angela Grauerholz ainsi que l’évolution de sa carrière au cours des 30 dernières années.

Broché | 240 pages | Bilingue
50,00 $ | 42,50 $ Prix membre

La salle de lecture de l'artiste au travail

Angela Grauerholz, professeure à l'École de design et directrice du Centre de design de l'UQAM, nous présente la démarche artistique qui l'a menée à la création de son œuvre La salle de lecture de l'artiste au travail.

Inspirée par la photo de La salle de lecture du club ouvrier de l'URSS de l'artiste russe Alexandre Rodtchenko, Angela Grauerholz crée sa propre Salle de lecture. Cette salle servira de contenant à ses archives personnelles (photos, documents, cartes postales, écrits littéraires, écrits sur l'art) regroupées sous forme de douze livres d'art.

Ceci lui permettra de mettre de l'ordre dans ses collections et de «donner une forme à quelque chose de plutôt abstrait : l'histoire, les idées, la mémoire, les idéologies». Ce projet démontre comment les artistes intègrent leurs connaissances et leurs influences dans leur processus de création.

Video par:

Activités

Rencontre avec l’artiste

Le dimanche 19 septembre à 13 h 30
Présenté avec l'appui du Goethe-Institut.
Compris avec l'entrée au Musée.

Film

Appassionata, 2010
Le dimanche 19 septembre à 14 h 30, 10 min
Ce montage cinématographique d'Angela Grauerholz et Réjean Myette, composition de Melissa Grey, s'inspire de quatre mesures de musique que Ludwig Wittgenstein a griffonnées en 1931 pour matérialiser des idées qu'il ne pouvait pas exprimer avec des mots. Comprenant une performance en direct, le montage utilise des images animées et la musique pour stimuler de façon visuelle et audible l'imagination. Dans la salle B106, à la suite de la Rencontre avec l'artiste Angela Grauerholz. Compris avec le droit d'entrée au Musée.

Pour nous joindre

Musée canadien de la photographie contemporaine
380 promenade Sussex
C.P. 427, succursale A
Ottawa, Ontario
Canada K1N 9N4

Courriel : info@beaux-arts.ca
Téléphone : (613) 990-1985
Sans frais : 1-800-319-ARTS
Téléc : (613) 993-4385
ATS : (613) 990-0777